L'oreille moyenne

Située entre le tympan et l'oreille interne, l'oreille moyenne est une cavité remplie d'air. Elle contient une chaîne de trois osselets et est reliée au nez et à la bouche par la trompe d'Eustache.

 

Le tympan est une fine membrane tendue comme un tambour au bout de l'oreille externe. Il réagit aux ondes sonores (c'est-à-dire aux vibrations de l'air) et transmet ce qu'il perçoit aux trois osselets de la cavité de l'oreille, le marteau, l'enclume et l'étrier. Le dernier osselet, l'étrier, s'appuie sur un orifice fermé d'une membrane, la "fenêtre ovale" et fait ainsi passer les vibrations dans l'oreille interne. Située à côté de cette première fenêtre, la fenêtre ronde - autre orifice fermé d'une membrane – garantit l'équilibre des pressions dans l'oreille interne. C'est par là que ressortent les vibrations transmises par l'étrier à l'oreille interne.

La chaîne tympano-ossiculaire assure le transfert des pressions acoustiques entre le milieu aérien et le milieu liquidien de l'oreille interne. L'un des osselets, l'étrier, protège également l'oreille des vibrations acoustiques trop importantes. Lorsqu’un son est trop élevé, le muscle de cet osselet se contracte et empêche la platine (le bout de l'osselet) de s'enfoncer trop profondément dans la fenêtre ronde. C'est le "réflexe stapédien".

Enfin, la trompe d'Eustache met l'oreille moyenne en communication avec la gorge. Elle égalise la pression atmosphérique de part et d'autre du tympan et lui permet de vibrer de manière optimale. Lorsque l'on est pris de la gorge, ce canal peut parfois rester bouché, ce qui s'accompagne alors d'une atténuation passagère de l'audition.